Nouveau-né

Ostéopathie et nouveau-né : bon pour tous les bébés !

Mon enfant vient de naître, une séance d’ostéopathie est-elle nécessaire ?
Bébé s’est développé dans une place limitée. Position asymétrique dans l’utérus, compression, traumastisme de l’accouchement vont donner divers troubles. Lesquels sont facilement curables par l’ostéopathie.

Que s’est-il passé avant et pendant la naissance ?

Le manque de place dans l’espace intra-utérin imprègne des contraintes au fœtus. Bébé se retrouve en rotation de la tête d’un côté et inclinaison de tout son corps à l’opposé. Si l’enfant se bloque dans sa physiologie de positionnement intra-utérin, on peut retrouver des tractions au niveau du système digestif, respiratoire, un canal lacrymal plus fermé – côté de l’inclinaison-, un torticolis congénital… Cela peut même provoquer des ennuis organiques, voire des troubles de l’apprentissage plus tard.

Pendant l’accouchement par voie basse, le nourrisson subit la pression des contractions utérines. Le chevauchement des sutures de la voûte crânienne permet le passage dans le bassin de la maman. Ces importantes pressions peuvent entraîner des déformations crâniennes ou des blocages ailleurs dans le corps. Il s’ensuit une diminution de mobilité, se traduisant par un inconfort chez le nourrisson.

Lors d’un accouchement par césarienne une consultation chez un ostéopathe est aussi utile. L’utilisation d’instruments (forceps, ventouses, spatules) peut avoir des séquelles visibles ou non sur le crâne de l’enfant.

Une prise en charge ostéopathique de votre bébé dès la naissance

La fontanelle postérieure (ou lambdoïde) se ferme au 2e mois. On observe la fermeture de l’antérieure (ou bregmatique) entre le 18e et le 36e mois. Plus l’ostéopathe interviendra tôt, au plus vite la mobilité sera récupérée ! En effet en-dessous de 6 mois il est facile de récupérer une plagiocéphalie positionnelle. Car les os du crâne du nourrisson sont encore suffisamment malléables.

En ostéopathie, l’objectif est de rétablir un confort immédiat et futur à l’enfant. Les techniques sont douces et adaptées au bébé.

Déroulement de la séance d’Ostéopathie de votre bébé

Après avoir fait un bilan en début de séance, l’ostéopathe vient détecter les blocages de positionnement. Il accompagne également l’enfant dans son développement psychomoteur (retournements, position assise, quatre pattes, debout). Il va s’occuper de l’axe crânio-sacré et des sphères abdominale, thoracique et crânienne. Votre ostéopathe cherche à redonner de la mobilité au contenu et contenant de chacune des sphères. Il les harmonise entre elles.

ut elit. dictum id felis ante. leo.